Soutenir l’écologie lorsqu’on est une entreprise : quelle est la bonne attitude à avoir ?

Souhaitez-vous engager votre entreprise dans des initiatives tangibles en faveur du développement durable ? Parmi les 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) énoncés dans la convention-cadre des Nations Unies, qui a été approuvée par 197 pays, diverses précautions peuvent être prises au sein de l’entreprise pour soutenir l’écologie. L’Institut Supérieur de l’environnement propose quelques actions pour entreprendre des démarches en faveur du développement durable, y compris la possibilité de se former en environnement. Tout ceci bien évidemment, une fois encore, pour soutenir l’écologie.

La réduction de la consommation d’énergie

Parvenir à réduire la consommation d’énergie est un objectif des ODD et revêt une importance capitale pour les entreprises, comme on peut le lire sur le site de soutenir l’écologie. Cette initiative en faveur de développement durable englobe donc l’énergie associée à la production ainsi que celle dédiée au confort. On parle ici de la climatisation et du chauffage entre autres.

Selon le ministère de la transition écologique, 2019 était la deuxième année la plus chaude jamais enregistrée sur le territoire français. Les objectifs nationaux à cet égard sont clairement définis et une mobilisation générale est en cours pour combattre les effets du changement climatique.

Optez pour le matériel éco-conçu et les fournitures respectueuses de l’environnement

La mise en œuvre d’une politique d’achat écoresponsable s’avère essentielle pour soutenir l’écologie et pour répondre aux objectifs fixés par l’ONU, favorisant ainsi l’utilisation de consommables bien plus respectueux de l’environnement. L’acquisition de produits tels que des ordinateurs labellisés, des cartouches d’encre rechargeables, des ampoules basse consommation, ou encore du papier recyclé entre autres, représente autant d’initiatives d’achat susceptibles de réduire l’impact d’une entreprise sur l’environnement.

Les entreprises qui veulent réellement s’impliquer dans la mise en œuvre des objectifs de l’ONU doivent prendre l’initiative de consommer durable, c’est-à-dire sans tomber dans l’excès.

Le tri des déchets

Les entreprises génèrent divers types de déchets en fonction de leur activité. La plupart de ces derniers, à savoir le plastique, le verre, le papier, le carton, etc…, peuvent être recyclés directement sur le lieu de travail. Les déchets spécifiques, quant à eux, tels que les toners d’impression et les cartouches, et les luminaires, peuvent-être acheminés vers des centres de recyclage dédiés.

 Par ailleurs, adoptez une approche écoresponsable pour soutenir l’écologie en fabriquant du compost au sein de vos locaux, en intégrant les épluchures de fruits et les déchets ménagers.

L’utilisation du numérique à bon escient

L’intégration de la digitalisation en milieu professionnel représente une évolution visant à réduire l’usage de l’impression. Toutefois, notons que le domaine numérique contribue également à la pollution, principalement par le biais des émissions de gaz à effet de serre provenant de la construction et du fonctionnement des centres de données.

 Il est ainsi recommandé d’adopter une approche réfléchie lors de l’envoi d’e-mails, surtout ceux contenant des pièces jointes volumineuses, afin d’éviter une consommation inutile de ressources.